04 67 88 40 07
Hé bien non !

L’histoire de la bière remonte au début de l’Antiquité, en Mésopotamie.

Il s’agissait à l’époque d’une sorte de pain liquide : des céréales fermentées dans l’eau avec des épices et/ou du miel. Peu à peu, cette sorte de boisson alcoolisée devient une monnaie d’échange et comme à se propager dans tout le bassin méditerranéen.

On trouve notamment en Égypte des fresques représentant la production d’un alcool de céréales.

fresque de l’ancienne Egypte représentant la consommation de bière

 

Mais la civilisation romaine déconsidère la bière et privilégie le vin qui serait plus raffinée. C’est à ce moment là, que les peuples au Nord vont développer les techniques brassicoles et le commerce. D’où cette impression que la bière est une boisson nordiste.

Au début du Moyen Age, en Allemagne, les moines de l’empire de Charlemagne expérimente de nouvelles techniques, de nouvelles recettes. C’est une religieuse, Hildegarde de Bingen qui découvre les vertus aseptisantes et conservatrices du houblon, impulse la culture de cette plante et ainsi un renouveau du commerce brassicoles.

Moine brasseur au Moyen Age

 

Vers les années 1260, les moines partagent leurs savoirs-faire avec des brasseurs de métiers. Cependant, le processus chimique de fabrication est fragile et dépend des saisons malgré l’utilisation du houblon.

Gravure d’une brasserie

Au fil du temps, la bière devient une préoccupation sérieuse et elle est réglementée par des édits royaux.

Au XIX ème siècle, les progrès apportaient par la Révolution Industrielle, modifient considérablement la fabrication de la bière :

  •  Pasteurisation et stérilisation
  •  Mécanisation des moyens de productions
  • Calcul précis du degré d’alcool de la bière
  •  Maîtrise de l’environnement de la fabrication
  •  Transport par chemin de fer des productions

La production se densifie et s’industrialise, elle devient de plus en plus indépendante du climat qui régulait jusqu’alors son essor.

Gravure d’une brasserie typique lors de la Révolution Industrielle

De nos jours, on assiste à un renouveau de la production locale et à plus petite échelle au travers des micro-brasseries qui fleurissent un peu partout.